« Slow travel » : la tendance voyage à adopter cette année - Hôtel Verso

Profitez d’un séjour romantique dans les Cantons-de-l’Est pour la Saint-Valentin !

 

« Slow travel » : la tendance voyage à adopter cette année

Notre rythme de vie est effréné : entre le métro, le boulot et pas toujours beaucoup de dodo, on a très peu de temps pour souffler. Ajoutez à ça à la vitesse à laquelle les nouvelles défilent sur les réseaux sociaux. Ouf ! Ça va vite vous prendre des vacances !

Et si vous essayiez un séjour à la mode du slow travel, question de reprendre votre souffle un peu ?

.

Le slow travel, c’est quoi ?

C’est l’art de prendre son temps en voyage et de miser sur les réels impacts émotionnels qu’un séjour peut avoir sur sa personne. Cela veut aussi dire de prendre en considération la population locale et l’impact environnemental de ses déplacements.

Le contraire du slow travel serait d’aller passer trois jours l’autre côté de l’océan, en pleine haute saison touristique, de visiter le plus d’endroits possible en un temps record, de manger sur le pouce de la restauration rapide pour petit budget, puis de revenir à la maison. Pas de tout repos, n’est-ce pas ?

Moment relaxant à la chambre

  ;

Comment ça se pratique ?

Concrètement, le slow travel mise surtout sur le trajet plutôt que la destination finale. On préfèrera donc déambuler dans les rues plutôt que de courir d’une attraction à l’autre. L’idée est d’opter pour la marche, le vélo ou même la rando pour découvrir un endroit et bien profiter de ses vues, ses paysages, son patrimoine culturel…

On voudra aussi privilégier la culture culinaire locale plutôt que de manger dans les chaînes de restauration rapide. On veut goûter aux saveurs régionales, aux plats typiques, aux ingrédients faits maison. Quelle meilleure façon de s’imprégner d’un nouvel endroit que de goûter ce qu’on y produit ?

Le slow travel vise à en apprendre un peu plus sur l’endroit qu’on visite en y expérimentant sa musique, ses musées et ses galeries d’art, par exemple. On essaie de parler aux locaux lors de nos sorties au resto ou dans les bars. On pose des questions, mais surtout, on écoute, on apprend, on réfléchit.

Pas besoin de changer de continent pour expérimenter le slow travel, puisque cela implique aussi d’aller moins loin, de redécouvrir son pays, sa province, sa région et sa ville, même !

Souper en couple au Koz

  ;

Des idées dans la région

Vous vous demandez peut-être si le slow travel, ça se pratique dans les Cantons-de-l’Est ? Très certainement ! Voici quelques idées à garder en tête pour rendre son séjour plus lent, plus profond.

Opter pour la basse saison

L’achalandage d’une région, bien que touristique, varie beaucoup au courant de l’année. Afin de faire profiter l’économie locale de notre visite, dans l’optique du slow travel, on essaiera de visiter en semaine ou pendant les périodes plus creuses. C’est d’autant plus relaxant (et souvent plus abordable !)

Laisser l’auto au stationnement

Magog est une petite ville où les déplacements se sont très bien à pied, quand c’est pour aller faire quelques emplettes au centre-ville ou se rendre au Vieux Clocher pour un spectacle, par exemple. Pour découvrir du pays, on peut aussi décider de sillonner les routes de la région à vélo ou, encore plus « slow », se la couler douce en bateau (bon peut-être pas l’hiver, quand même !)

Miser sur les sorties d’agrotourisme

Les Cantons-de-l’Est regorgent d’artisans de produits gourmands. Une façon de prendre son temps tout en découvrant le meilleur de notre petit coin de la province, c’est d’aller visiter les vignobles, cidreries, fromageries et chocolateries de notre région.

Prendre son temps au musée

Bien souvent, lorsqu’on visite un musée, on passe rapidement de pièce en pièce, survolant du regard les nombreuses œuvres qui s’y trouvent. C’est qu’on veut passer à la prochaine activité, on ne peut donc pas trop s’attarder ! En mode slow travel, on se réserve une plage horaire décente pour visiter un musée. Prenez par exemple le musée international d’art naïf de Magog (à peine 10 minutes de marche de l’hôtel Versō), qui compte quelque 1 300 œuvres. Planifiez d’y passer quelques heures, question de bien observer et méditer l’art qui s’y trouve.

S’offrir un moment de silence

La visite de la magnifique abbaye Saint-Benoît-du-Lac est un incontournable pour quiconque visite notre région. Puisqu’elle peut être assez achalandée pendant l’été, mieux vaut prévoir d’aller y faire un tour en basse saison. De cette façon, on profite pleinement de son environnement calme et naturel pour s’adonner à une réflexion ou tout simplement se perdre dans ses pensées. Le tout, en silence.

Abbaye Saint-Benoit-de-Lac

  ;

Finalement, si vous êtes en quête d’un séjour en mode plus « slow », nous vous accueillerons avec plaisir à l’hôtel Versō sur les rives du lac Memphrémagog ; l’endroit idéal pour se poser et partir explorer notre belle région. Et surtout, n’hésitez pas à consulter notre équipe pour connaître nos coups de cœur locaux !